Pierre Laurent était là pour un échange sur la lutte contre la pauvreté.

Pierre Laurent ( sénateur PCF de Paris) était avec nous ce soir. Merci à lui pour son soutien !

« Ces élections municipales doivent être l’occasion d’envoyer des messages et d’élire des élus qui auront à cœur de répondre aux exigences sociales ».

Pierre Laurent – ViàOccitanie

ViàOccitanie revient sur le passage à Perpignan de Pierre Laurent, sénateur de Paris, pour soutenir L'Alternative !

Publiée par L'Alternative Perpignan 2020 sur Mardi 10 mars 2020
ViàOccitanie revient sur le passage à Perpignan de Pierre Laurent, sénateur de Paris, pour soutenir L’Alternative !

https://www.lindependant.fr/2020/03/09/municipales-a-perpignan-pierre-laurent-pcf-appuie-lalternative,8786083.php?fbclid=IwAR1W_wqa0EJzkHPalWuVY6TDmCGWAI8B8ycTQCwDr58QxkQXgRaAHFuvHY4

Municipales à Perpignan : Pierre Laurent (PCF) appuie L’Alternative

L’ancien secrétaire national du PCF (2010-2018) est venu soutenir la liste citoyenne en course à Perpignan pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020. 

« Il y a un double danger à Perpignan. Il nous faut combattre la possible reconduction de Jean-Marc Pujol qui est responsable de la situation de la ville et Louis Aliot qui fait beaucoup de démagogie mais dont le naturel reviendra au galop en cas de victoire ». Pierre Laurent, cadre national du Parti communiste français, était à Perpignan ce lundi 9 mars pour battre la campagne.  

Avant une réunion publique sur le thème de la lutte contre la pauvreté, le sénateur de Paris a tenu à préciser les enjeux du scrutin municipal de dimanche. « On est dans une situation sociale préoccupante avec des exigences qui s’expriment dans des domaines très divers depuis plus d’un an et auxquelles le gouvernement répond d’une manière sourde et autoritaire. Ces élections municipales doivent être l’occasion d’envoyer des messages et d’élire des élus qui auront à cœur de répondre à ces exigences sociales ».  

L’élu communiste a également salué la démarche dans laquelle est inscrite cette liste citoyenne appuyée par le PCF mais aussi les Insoumis ou encore Génération.s. « L’avenir de la construction d’un espoir social et écologiste passe par l’engagement citoyen et dans cette élaboration nouvelle »

Présents à ses côtés, Jean-Bernard Mathon, représentant la société civile, n°2 de la liste et Françoise Fiter, vice-présidente PCF du Département et n°3 de L’Alternative, ont détaillé les mesures qu’ils mettraient en place en cas de victoire au soir du 22 mars. « La municipalité a des moyens non négligeables comme faciliter l’accès aux droits sociaux, mettre en place des tarifs progressifs dans les cantines, décider du retour à une régie de l’eau, assurer la gratuité des transports, créer un centre de santé. Ce sont autant de dispositifs en faveur du pouvoir d’achat et de la lutte contre la pauvreté ».

Julien Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *